5 recettes gagnantes pour insuffler une culture RSE dans votre entreprise

Pour que la RSE s’inscrive dans l’ADN de l’entreprise

La Responsabilité Sociale des Entreprises, la RSE, est l’un des ingrédients majeurs pour devenir une entreprise citoyenne, soucieuse de son impact environnemental, social et économique. Pour qu’elle s’inscrive dans l’ADN de l’entreprise, le dialogue et la pro-activité des collaborateurs sont essentiels et permettent de susciter l’engagement, la créativité et de dynamiser les équipes. Nous vous livrons 5 recettes gagnantes pour insuffler une culture RSE cohérente, ambitieuse et pertinente au sein de votre entreprise.

1. Un management des parties prenantes axé sur la co-construction

D’après le baromètre « L’entreprise responsable, ce sont les salariés qui en parlent le mieux ! » 59% souhaiteraient être impliqués dans les initiatives RSE de leur entreprise à travers des réunions internes et des événements de sensibilisation.

Le déploiement d’une politique volontariste de RSE nécessite une dynamique participative de responsabilité sociale de chacun des collaborateurs. Pour que la RSE devienne une véritable culture d’entreprise, ils doivent adhérer à un nouveau mode de pensée et de management, en adéquation avec la feuille de route et la vision de l’entreprise. Pour s’assurer de leur motivation et de leurs objectifs, faire auditer les valeurs de l’entreprise par ses salariés est une alternative efficace.

Dans une logique d’appropriation ou de création, la mise en place de sondages internes (entretiens, ateliers collaboratifs, questionnaires, etc.) sur la stratégie RSE à mener permet à toutes les parties prenantes, quel que soit leur niveau hiérarchique, de s’exprimer pour orienter et définir un périmètre d’action, sans remettre en cause l’activité économique de l’entreprise. La consultation, l’adhésion et l’engagement de tous les salariés contribuent à créer et ancrer une culture socialement responsable performante et durable.

2. Un réseau de salariés volontaires pour promouvoir la culture RSE au sein de l’entreprise

L’innovation sociale et durable ne s’improvise pas. Elle demande, tant au niveau conceptuel que pratique, énergie et organisation rigoureuse afin de ne pas se perdre face à la multiplicité des actions à mener pour la promouvoir auprès de tous les salariés. Le management des parties prenantes est donc primordial pour véhiculer la culture RSE que développe l’entreprise, adopter les bons réflexes et montrer que l’entreprise peut être socialement responsable.

La conviction et l’enthousiasme d’une équipe dédiée à l’animation de la démarche RSE sont des leviers essentiels à cette prise de conscience. Engagée et motivée, cette équipe va sensibiliser les collaborateurs aux enjeux responsables de cette innovation sociale et développer une dynamique de groupe. Ce soutien à l’esprit d’équipe appuiera la mobilisation vers la mise en œuvre de plans d’action concrets dans lequel chacun se retrouvera. Ce processus participatif donne une cohérence globale à la politique RSE ainsi qu’une meilleure compréhension de ses objectifs, pour mieux l’insuffler dans la culture de l’entreprise.

3. Rendre les actions RSE ludiques et engageantes

La RSE est un bon levier permettant de créer du bien-être au travail. Pour ce faire, il est utile de lier l’esprit ludique au quotidien des collaborateurs, que ce soit sur le lieu de travail ou chez eux.

De nombreuses associations et entreprises se sont développés et proposent des événements de sensibilisation aux éco-gestes (eau, énergie, déchet, climat …) dans toutes les activités professionnelles ou personnelles. L’organisation d’ateliers collaboratifs, de conférences interactives ou d’évènements de team building sur les sujets de développement durable (climat, biodiversité, …) est très demandée par les salariés et permet de démontrer l’engagement de l’entreprise dans son activité.

4. La formation au cœur de la démarche RSE

Une fois sensibilisés à la RSE et se sentant pleinement engagés au cœur de la démarche, la question de la formation des salariés peut ainsi se poser.

Celle-ci présente un double intérêt. En complément des actions ludiques menées, une formation aux principaux enjeux liés à la transition écologique et sociale permettra à l’entreprise de remplir son utilité sociétale et de faire en sorte que les collaborateurs puissent devenir des acteurs proactifs en interne comme en externe en faveur de cette transition.

Les formations liées à l’organisation de l’entreprise ont également un rôle déterminant à jouer. Ces formations opérationnelles (reporting RSE, matérialité de l’entreprise, les bases de la normes ISO 26 000, achats responsables …) vont soutenir le bon déploiement et s’assurer de la pérennité de la stratégie RSE dans l’entreprise.

5. Des ateliers autogérés autour des démarches RSE

Pour faire de la RSE un levier de performance et de compétitivité, l’animation d’ateliers par les managers et collaborateurs de l’entreprise est une stratégie de communication collaborative efficace. Ces initiatives internes autour des démarches RSE permettent de leur donner de la crédibilité, de motiver les équipes et d’attirer de nouveaux talents pour défendre les engagements de l’entreprise citoyenne. Ce dialogue des parties prenantes amène un processus de réflexion et d’échange motivant et mobilisateur, en toute transparence, valorisant les initiatives et actions de chacun. Valeurs des salariés, comportements volontaristes et communication interne efficiente sont des atouts gagnants pour insuffler une culture RSE performante.

Quels que soient les enjeux des entreprises,nous accompagnons et mobilisons nos expertises pour assurer un management des relations des parties prenantes optimal et durable.
Nous avons également développé notre propre démarche RSE « GreenFlex for Change » découvrez la sur notre site web !