Typologie des Consommateurs

Edition 2016

Action – Réaction – (Re)Construction

L’étude sur la typologie des consommateurs 2016 menée par GreenFlex révèle l’existence de 8 profils, actés chacun par leur modèle de consommation.
Quels sont les comportements clés de chacun de ces profils de consommateurs ? Quels leviers enclencher chez chacun pour fédérer un engagement durable ?
Et vous, quel consommateur êtes-vous ?

Téléchargez les résultats de l’étude en détails ici !

Et découvrez votre profil de consommation avec notre quizz !

Edition 2015

Le temps de l’engagement réciproque ?

A l’heure de la COP 21, l’environnement motive moins et ¼ des Français se désintéressent des problématiques
liées aux enjeux environnementaux. Parallèlement, on assiste à une radicalisation et à une fracture grandissante
de la société : soit les Français sont de plus en plus impliqués dans leur mode de consommation soit ils le
sont de moins en moins.

Edition 2014

Un pour un, un pour tous !

Pas de changement collectif sans changement individuel ! Les actions engagées sont de plus en plus motivées par des préoccupations individuelles (un pour un), tandis qu’en parallèle le pouvoir des actions collectives est de plus en plus fort (un pour tous).

Edition 2013

Plus radicaux et impatients !

Le débat actuel sur la transition énergétique pose la question de notre consommation et de nos modes de vie. Ethicity dans sa contribution au débat rappelait en avril dernier la prise de conscience et la volonté de changement et d’action des français pour une consommation plus responsable. Pour mieux comprendre les motivations et leviers de changement de comportement des français, Ethicity présente aujourd’hui une analyse plus fine des résultats de son étude à travers une typologie de 8 groupes de consommateurs et son évolution par rapport à 2011.

Edition 2012

Autrement, c’est maintenant !

La consommation responsable est-elle toujours d’actualité ? Y a-t-il des changements dans les comportements quotidiens ?

Focus : Les Français à faible revenus et la consommation durable

La consommation durable est-elle possible pour les 8,6 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté ?
La consommation durable, qu’on peut définir par le fait d’acheter, utiliser et jeter mieux et moins, reste trop souvent encore la préoccupation d’un public averti, estimé à 47 % de la population française selon la typologie de consommateurs Ethicity 2012 (personnes à la recherche de plus de bien-être et d’équilibre, en demande d’autrement.) et à 20% pour le coeur de cible le plus engagé. Il ne s’agit plus désormais de promouvoir le choix des produits les plus respectueux de l’environnement, mais d’encourager des modes de consommation plus efficaces et une évolution des modes de vie.